Pose de la première pierre du Biotope

10/10/2018

En présence de Damien Castelain et Martine Aubry, Linkcity, Bouygues Bâtiment Nord-Est et le Crédit Mutuel Nord-Europe ont posé la première pierre du futur siège de la MEL. L’évènement est venu marquer le démarrage du plus important chantier de bureaux du moment sur la métropole lilloise.

Le projet désigné lauréat du concours en juillet 2017 devient depuis juin dernier un bâtiment bien réel. Euralille, le 3ème quartier d’affaires de France, accueillera, fin 2019, 30 000 m² de bureaux premium supplémentaires sur le site du « Champ libre », entre l’Hôtel de Région et le Grand Palais.

En moins d’un an, Linkcity a su réunir les conditions et fédérer tous les partenaires nécessaires à la concrétisation du projet. La phase de développement immobilier s’est achevée début juin 2018 avec la vente en l’état futur d’achèvement (VEFA) du bâtiment au Crédit Mutuel Nord-Europe, 3 Caisses d’Epargne régionales et la CARAC. « Notre modèle d’entreprise intégrée, réunissant au sein d’une même gouvernance les compétences immobilières et celles de la construction, a joué un rôle précieux dans le respect des échéances et des engagements. » explique Philippe JOUY, Président de Bouygues Bâtiment Nord-Est et Gérant de Linkcity Nord-Est.

Les équipes de Bouygues Bâtiment Nord-Est ont aussitôt pris possession du site pour une durée de 19 mois. Au plus fort de l’activité, elles représenteront près de 500 personnes. En 4 mois seulement, elles ont coulé les 400 pieux de structure, achevé les infrastructures et le rez-de-chaussée et entament désormais le premier étage.

Une fois achevé, le bâtiment sera loué par la Métropole Européenne de Lille (MEL) sur une durée de 18 ans. Les services métropolitains déménageront ainsi dans le plus grand bâtiment de bureaux construit sur la métropole depuis 10 ans. Le projet, d’abord imaginé dans le cadre de la candidature lilloise à l’accueil de l’Agence Européenne des Médicaments, s’est rapidement révélé comme une option idéale pour la MEL. Dimensionnement, fonctionnalités, qualité d’usage et de prestations, performance environnementale, localisation, timing, évolutivité… il est pensé pour une institution et son rayonnement. Pour Damien Castelain, président de la MEL : "Le Biotope est un projet ambitieux pour une métropole ambitieuse. Nous oeuvrons en effet depuis 4 ans pour une métropole visible et ouverte, innovante et tournée vers l'avenir. Quel autre bâtiment que le Biotope aurait pu aussi bien retranscrire ces ambitions ?"

Le Biotope sera doté de grandes ouvertures donnant sur des terrasses végétalisées et parsemées d’arbres et d’arbustes. La lumière et les matériaux naturels comme le bois ou la pierre sont omniprésents. En plus des surfaces de bureaux, il accueillera un atrium sur 2 étages, un espace de restauration en roof top, un auditorium, des espaces de rencontres et un parking silo. Flexible et modulable, il pourra s’adapter facilement aux évolutions des besoins.

L’ensemble répondra aux standards environnementaux les plus ambitieux : une consommation d’énergie diminuée de 30 % par rapport à la réglementation thermique 2012, les certifications BREEAM Excellent et Well Gold pour la qualité sanitaire et le bien-être des occupants, le label E+C- pour la performance énergétique du bâtiment et sa faible empreinte carbone, le label Biodivercity pour l’excellence en matière de respect et de développement de la biodiversité locale et le label Wiredscore pour le faible impact de la connectivité.

Suivez-nous :