Le projet validé, voici à quoi ressemblera Grand Nancy Thermal

29/10/2018

La métropole du Grand Nancy a validé son projet de nouveau pôle aquatique. C’est celui proposé par le groupement Valvital / Anne Démians / Nicolas Chabanne / Bouygues Bâtiment Nord-Est / Linkcity qui a été adopté à une large majorité. 3700 m² de bassins seront dédiés à tous les publics.

Retour aux sources pour les nancéiens. Plus d’un siècle après la création des premiers thermes par l’architecte Louis Lanternier puis l’abandon de l’activité suite à son décès, la ville s'apprête a renouer avec son histoire thermale. L’idée d’un pôle aquatique conjuguant sport, santé et bien-être au cœur même du site historique se concrétise après plusieurs années de discussions.

Les élus métropolitains ont fait le choix de l’ambition en adoptant, le vendredi 6 juillet, le projet imaginé par l’équipe formée autour de groupe Valvital (exploitant de 11 établissements thermaux en France) : Architectures Anne Démians, Chabanne & Partenaires, KEO, Egis, Bouygues Bâtiment Nord-Est et Linkcity. En 2022, Grand Nancy Thermal accueillera, sur 20 000m², une grande diversité d’activités structurées autour de 3 pôles :

Un pôle sport et loisirs : 2 500 m² de bassins et de jeux d’eau ainsi qu’une salle de fitness et de cardio training.
Un pôle bien-être : 895 m² de bassins (d’hydrothérapie légère, de marche aquatique, d’agrément...) ainsi que des hammans, jacuzzis, saunas et cabines de soins.
Un pôle santé (l’établissement thermal) : 290 m² de bassins (bassin multifonction, bassin de mobilisation, couloir de marche, espace de repos et 85 cabines de soins). Il proposera une offre de santé en rhumatologie.

Une résidence hôtelière de 76 appartements de standing avec « liaison peignoir » viendra compléter les prestations. 400 000 entrées pour l'espace sport et loisirs, 432 000 entrées pour l'espace bien-être et 15 500 curistes pour l'espace thermal seront attendus chaque année.

Afin d’accueillir ces nouvelles activités, les thermes historiques seront rénovés, réaménagés et agrandis selon un mélange de modernité et de valorisation du patrimoine. «Il s’agit de redonner toute sa splendeur au bâtiment historique en juxtaposant une autre écriture beaucoup plus contemporaine» explique l'architecte, Anne Démians.

La Métropole du Grand Nancy a choisi une délégation de service publique de nature concessive pour la mise en œuvre du projet Grand Nancy Thermal. La conception architecturale et technique, la réalisation, le financement et l’exploitation du site sur une durée de 30 ans seront confiés à une société de projet qui regroupera les investisseurs de l’opération.

Grand Nancy Thermal sera un complexe unique en France de par son implantation en plein centre-ville et sa grande variété de prestations. Nancy veut devenir à ce titre la « première station thermale urbaine » de France. Le site ouvrira ses portes en 2022 pour des travaux qui commenceront en septembre 2019. Dans l’intervalle, une importante phase de « closing » (mise au point des modalités contractuelles et financières) aura lieu jusqu’au dernier trimestre 2018.

 

 

Suivez-nous :